Bilan clinique tronculaire

De Semiosteo
Révision de 15 août 2021 à 08:50 par Favon (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)


Nerf médian (canal carpien) 

  • Le plus fréquent , surtout femme + de 50ans, souvent bilatéral
  • Douleurs nocturnes +
  • Sensitif : Face palmaire 3 premiers doigts et 1/2 du 4ème + face dorsale des 2ème et 3ème doigts au niveau de la dernière phalange
  • Moteur : Court abducteur, court fléchisseur et surtout opposant du pouce
  • Examen clinique : Territoire sensitif spécifique, test de Phalen, signe de Tinel,main de singe

Nerf cubital 

  • Très fréquent, par vulnérabilité ++ dans la gouttière épitrochléo-olécranienne
  • Sensitif : Paresthésies voir hypoesthésie des 2 derniers doigts
  • Moteur : Adduction du 5èmee doigt, écartement des doigts
  • Même symptômes sur atteinte canal de Guyon ( + rare)
  • Examen clinique :Territoire sensitif spécifique, signe de Froment, main en griffe


Sciatique poplité externe (SPE)

  • Très fréquent, suite position accroupie prolongée ou jambes croisées ou suite à une fracture du col du péroné ou suite à une formation kystique ( “gros nerf ”)
  • Clinique:Le plus souvent atteinte motrice pure ( releveurs du pied, extenseurs des orteils, péroniers latéraux) parfois mixte (paresthésies face externe de la jambe et face dorsale du pied puis secondairement des signes moteurs)
  • Examen clinique : Steppage lors de la marche, territoire sensitif spécifique

Nerf radial 

  • Compression au niveau du coude ( 2ème radial- court supinateur, arcade de Frohse) par bride fibreuse, tumeur ou dans contexte de PR
  • Sensitif: Face dorsale de la main
  • Moteur : atteinte des extenseurs des doigts, main en col de cygne
  • Possible compression du radial dans la gouttière radiale de l’humérus= paralysie des amoureux
  • Examen clinique : Test d’abduction du pouce, main en col de cygne

Nerf sus scapulaire à l’étroit 

  • Etranglement du nerf sus scapulaire (moteur pour sus et sous épineux) dans l’échancrure coracoïdienne
  • Causes : Traumatisme de l’épaule, répétition de gestes, luxation acromio-claviculaire
  • Clinique : Douleur sourde de l’épaule, diminution de la force de rotation externe
  • Examen clinique : Douleur à l’appui sur l’échancrure coracoïdienne, test de Thompson et Kopell, atrophie des loges sus et sous épineuse


Méralgie paresthésique  ( nerf fémoro-cutané dans l’arcade fémorale)

  • Atteinte uniquement sensitive, avec paresthésies ou anesthésie en raquette
  • Examen clinique : Territoire sensitif spécifique